Source : http://www.goodwill-management.com

Quels sont ces coûts qui n’apparaissent pas dans le système comptable ?

Pour réduire les coûts, le principal levier pour le dirigeant PME est d’augmenter sa rentabilité. Et il s’attaque surtout aux coûts des achats métiers. Mais quels sont ces coûts qui n’apparaissent pas dans le système comptable ? La plupart du temps, les coûts cachés proviennent d’un dysfonctionnement humain, lié à l’organisation du travail, au management ou tout simplement à la nature humaine : arrêt de travail, turn over, absentéisme. Il est en effet très difficile d’évaluer le coût d’un salarié en arrêt de travail, mais il convient de prendre en compte :

  • Nombre de jours d’absence/coût du salaire journaliser – ce calcul élémentaire donne une mesure basse du coût puisqu’il exclut l’ensemble des coûts indirects, tels que la perte de productivité, le remplacement temporaire.
  • Le maintien du salaire, une somme qui ne sera pas affectée à un autre usage
  • Le remplacement en CDD ou intérim
  • Perte de la valeur ajoutée

Pour palier ce type de dysfonctionnements et limiter les coûts cachés liés à l’humain, les dirigeants PME font appel à des ressources extérieures à l’entreprises : l’externalisation de certains services ou tâches ponctuelles, travailler avec des indépendants qui ne font pas partie de l’effectif de l’entreprise, mais qui interviennent ponctuellement. Nombreux sont les avantages de l’externalisation : visibilité et maitrise des coûts, charges déductibles puisqu’il s’agit de l’achat d’une prestation, une vraie implication de la part de l’indépendant. L’externalisation apparait aujourd’hui comme un moyen sûr et rapide d’augmenter la rentabilité.